02 octobre 2018

Le président du CORCAS s’entretient à Rabat avec une délégation de journalistes chiliens

Le président du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec une délégation de journalistes chiliens, en visite au Royaume.Lors de ces entretiens, aux quels ont participé, Dr. Maouelainin Ben Khallihenna Maouelainin, Secrétaire Général du Conseil et M Ahmed Mghizlat, membre du Corcas, le Président Khalihenna Ould Errachid a fait un exposé sur la solution préconisée par le Maroc pour mettre fin à ce conflit. Une solution qui a été conçue par les Sahraouis... [Lire la suite]

26 septembre 2018

Le Président des Comores réitère le soutien de son pays à l’intégrité territoriale du Maroc

Le Président des Comores, Azali Assoumani a réitéré, mardi à New York, l’engagement de son pays à soutenir l’intégrité territoriale du Royaume sur la scène régionale et internationale.La République des Comores “continuera de défendre la question du Sahara marocain au sein des instances régionales et internationales”, a réaffirmé le président comorien dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le Chef du Gouvernement, Saad Eddine El Othmani, en marge des travaux de la 73ème session de l’Assemblée générale des... [Lire la suite]
20 septembre 2018

Le ministre Sierra-Léonais des AE loue "le sérieux et la crédibilité" de l'initiative d'autonomie pour le règlement au Sahara

Le ministre Sierra-leonais des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Alie Kabba, a loué, mercredi à Rabat, "le sérieux et la crédibilité" de l'initiative marocaine d'autonomie comme base de règlement au différend du sahara occidenjtal. Dans un communiqué conjoint publié à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita, M. Kabba a salué les efforts du Maroc en vue de parvenir à une solution politique négociée au différend régional sur la... [Lire la suite]
12 septembre 2018

L'initiative d’autonomie, la seule solution pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain

L’initiative d’autonomie, présentée par le Maroc et qui bénéficie d’un soutien international croissant, est la seule solution susceptible mettre fin au conflit autour du Sahara marocain, a écrit l’agence de presse argentine indépendante "Total News".Dans un article intitulé "L’isolement des séparatistes du Polisario s’accroît", l’agence ajoute que grâce à sa place sur l’échiquier international et à sa diplomatie active, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, le Royaume a réussi à rallier le soutien des pays africains et... [Lire la suite]
09 août 2018

L’Envoyé Personnel du SG de l’ONU fait un exposé devant le Conseil de sécurité

Pas de solution au Sahara marocain sans la consultation du Maroc et sans l'implication de l’AlgérieL’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara marocain, M. Horst Köhler, a présenté le 8 août 2018, à sa demande, un briefing devant le Conseil de Sécurité de l’ONU. Il s’agit d’un briefing ordinaire sans surprise qui n’a connu aucune déclaration ou expression du Conseil de sécurité des Nations-Unies.Dans son briefing, l’Envoyé personnel a informé les membres du Conseil de Sécurité sur sa 2ème tournée régionale,... [Lire la suite]
27 juillet 2018

Le Polisario une nouvelle fois débouté par la justice européenne

Après les deux décisions de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) de 2015 et de 2016 sur l’accord d’association et l’accord agricole Maroc-UE, qui ont été toutes les deux en sa défaveur, voici venue celle de juillet 2018 dans laquelle le tribunal luxembourgeois a opposé une fin de non recevoir au recours du Polisario en annulation de l’accord de pêche conclu en 2013 et qui vient d’expirer.Menant depuis quelques années une guérilla judiciaire contre les accords commerciaux du Maroc avec l’Union européenne, grâce à la... [Lire la suite]

25 juillet 2018

Le paraphe de l’accord de pêche Maroc-UE consacre un processus de négociations empreintes de consensus

le Maroc ne peut, ratifier un accord qui ne couvre pas tout son territoireLe paraphe de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne (UE) consacre un processus de sept rounds de négociations qui se sont déroulées dans des conditions normales, empreintes de consensus entre les deux parties, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de paraphe de cet accord, en présence du ministre de... [Lire la suite]
23 juillet 2018

Le Maroc et l’UE s’entendent sur le contenu du futur accord de pêche (Communiqué conjoint)

Le Royaume du Maroc et l’Union Européenne se sont entendus sur le contenu du futur accord de pêche durable et son protocole d’application, annoncent-ils vendredi dans un communiqué conjoint.«Les deux parties se sont ainsi mises d’accord sur les dispositions et améliorations apportées à ces textes afin d’en optimiser les retombées et les bénéfices pour les populations locales des zones concernées, dans le respect des principes de gestion durable des ressources halieutiques et d’équité », précise la même source. «Le Royaume du Maroc et... [Lire la suite]
16 juillet 2018

La Constitution marocaine garantit les droits et libertés dans les Provinces du Sud (Think tank colombien)

Le think tank colombien spécialisé en analyses politiques et stratégiques en Amérique latine “CPLATAM” a souligné le rôle prépondérant que joue la Constitution marocaine de 2011 en tant que garant des droits et des libertés dans les Provinces du Sud mais aussi sur l’ensemble du territoire marocain, en mettant en relief l’état de non-droit qui règne dans les camps de Tindouf, au sud de l’Algérie.“Ce qui est naturel dans un territoire sans structures démocratiques (NDLR camps de Tindouf) ne l’est pas au Sahara marocain où les citoyens,... [Lire la suite]
09 juillet 2018

La CPM se félicite du rejet par le Parlement européen d’un amendement hostile au Maroc

La Commission parlementaire mixte Maroc-UE (CPM), du côté marocain, se félicite du vote, jeudi lors de la session plénière du Parlement européen à Strasbourg, contre un amendement hostile au Maroc, soulignant que le rejet de cet amendement traduit une prise de conscience par les eurodéputés des manœuvres fomentées par les ennemis de notre intégrité territoriale.L’amendement du projet de recommandation du Parlement européen à l’intention du conseil sur la 73ème session de l’assemblée générale des nations unies relatif au mandat de la... [Lire la suite]